1.2 |Formation

Ces vacances de la Toussaint sont propices au travail ! Déjà parce que Lou étant en vacances avec ses grands-parents je peux avancer chaque soir après le travail ET surtout le temps est tellement moche que je n’ai aucune tentation de ballade en soirée !

Il n’en faut donc pas plus pour que j’avance le plus possible sur le 1er TOME de ma formation : « Analyser et se repérer dans l’espace ». De la course du soleil à l’anatomie d’une porte, la prise de mesures et le logiciel SKETCHUP tout y passe… et me passionne !

Je me suis organisée pour passer environ 5h par semaine sur ma formation, ce qui me permettrait de terminer dans quelques mois. Le plus difficile sera d’être constante dans mes efforts et de ne pas remettre au lendemain l’apprentissage. J’ai réellement de plus en plus hâte à passer à la pratique.

L’avantage de cette formation « longue » est qu’elle me permet de réellement réfléchir et me projeter sur l’après. De préparer mon plan de carrière et d’anticiper comment les choses peuvent se passer. Pour une fois je ne précipite rien.

Je sais qu’il me manquera du temps : il est par exemple question de faire des stages lors de ma formation. Je sais déjà que je vais devoir poser des congés pour aller faire des stages (congés que j’aurai bien sûr pris en temps normal pour me poser et surtout être en famille!) Mais le jeu en vaut la chandelle.

En attendant je continue de bloguer, d’alimenter mes réseaux sociaux et de peaufiner ma technique (LOL). Je m’exerce, me documente. Je ne lâche rien, je ne ménage pas mes efforts et j’avance.

Par le biais des réseaux j’ai pu « faire des connaissances » de personnes dans la même situation que moi, je me sens soutenue et moins « seule ». C’est très important aussi et je remercie celles et ceux qui m’écrivent ♥

Je garde en tête mon objectif et ce pour quoi je le fais : « travailler pour moi et avec passion ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.