Nouvelle année, nouveaux défis

« Vivre avec moins mais vivre mieux« , voilà ce qui pourrait être la définition du minimalisme. Mais on est d’accord dans ce crédo il y a toujours « VIVRE » (on n’oublie pas le #VIVEZ pour 2020!).

En grandissant, ou plutôt en vieillissant (parce que bon, passé 30 ans clairement on ne grandit plus), je me recentre peu à peu sur l’essentiel et ai envie d’un quotidien un peu plus cool, simple et de me décharger du superflu. Je suis encore loin d’une vie 100% minimaliste mais j’apprends et m’en rapproche petit à petit, déjà parce que j’essaie (toujours essayer) et je me rends compte surtout combien c’est facile !

Le minimalisme c’est donc avant tout un état d’esprit, une envie profonde que l’on « matérialise » en se désencombrant.

Nous interagissons en permanence avec ce qui nous entoure. Faire de l’espace en soi ne peut être dissocié de faire de l’espace autour de soi. Cela inclut les relations, ainsi que notre espace de vie.
C’est pourquoi vivre de peu mais vivre mieux est important, et en quoi le minimalisme peut jouer positivement sur notre façon de vivre.

Je vous donne 7 petits défis pour démarrer ! Allez GO !

1. DÉCONNECTEZ-VOUS !

Des études révèlent que l’on consulterait notre smartphone environ 200 fois par jour. Qu’il s’agisse d’un message envoyé, de notre boîte mail que l’on va consulter, des réseaux sociaux, de la météo, des infos…
Et toutes ces consultations ne sont pas productives, une bonne partie ne sert à rien, qu’à nous divertir un bref instant. Mais elles ont une conséquence très néfastes en revanche, c’est qu’elles participent à la dispersion de notre esprit, et à ce sentiment de courir et d’être débordée en permanence.

OBJECTIF : on se déconnecte, 2h, puis une matinée, une journée… et on se recentre sur soi.

2. DÉSENCOMBREMENT DIGITAL…

OBJECTIF : désencombrement de son espace virtuel ! On nettoie, on trie, on organise, on supprime -> direction les réseaux sociaux (on fait du tri dans les amis virtuels), la boite mail (on se désabonne des newsletters qui ne nous intéressent pas), le Smartphone (razzia sur les photos et applications) et enfin l’ordi (on réorganise ses dossiers).

3. ET DE VOTRE INTÉRIEUR !

OBJECTIF : commencez par une catégorie de produits (de beauté, ustensiles de cuisine, objets de déco) et triez, donnez, jetez… Ne gardez que les meilleurs, vos préférés, ceux qui vous apportent « de la joie » (cf : Marie Kondo). Ne vous forcez pas à garder quelque chose parce que, quand même, c’est dommage, ça vous a coûté tant. Non, vous n’avez pas à subir cette décision passée! Et enfin AÉREZ afin que votre espace vital soit plus apaisant !

4. CONSOMMEZ MIEUX !

Désencombrer son espace vital doit vous conduire à prendre conscience de vos erreurs d’achat. On stoppe les achats impulsifs ou durant les soldes sous prétexte d’un prix moins élevé. On tente de moins acheter à distance, car même si nous avons la possibilité de demander à être remboursé(e)s, c’est tellement contraignant que nous le faisons rarement, et nous encombrons de vêtements que nous ne savons pas porter.

OBJECTIF : on préfère un seul objet/vêtement de qualité, à 10 petits !

5. « LE BONHEUR CE N’EST PAS D’AVOIR CE QUE L’ON DÉSIRE MAIS DE DÉSIRER CE QUE l’ON A »

Il y a là le cœur du sujet : vivre de peu mais vivre mieux, c’est apprendre à se contenter de ce qu’on a. Réduire ses acquisitions et ses possessions en font partie, mais pas seulement. De manière plus large, vivre minimaliste, c’est prendre l’habitude de pratiquer la gratitude pour ce que nous vivons et ce que nous avons.

OBJECTIF : Ne vous plaignez pas pendant une journée entière. Et comme notre cerveau a horreur du vide, lorsque vous sentez que vous êtes en difficulté et que votre colère ou votre déception a besoin de s’exprimer, remplacez-là par l’expression de la gratitude. Portez délibérément votre attention sur ce qui va bien malgré tout dans cette situation, sur les avantages imprévus qu’elle comporte…

6. ETRE SEUL & L’APPRÉCIER

Fuir la solitude peut nous amener à nous entourer de personnes qui nous éloignent de nous-mêmes. Parce qu’il faut être bien à l’aise avec une personne, en confiance, pour être tout simplement soi-même, sans censure, sans masque. La plupart du temps, nous essayons d’être différente pour être bien vue. Sans parler des personnes toxiques, celles qui ont besoin de parler beaucoup, celles qui ont besoin de se plaindre, celle qui ne vont pas bien et qui nous entraînent à nous focaliser sur le négatif.

OBJECTIF : votre meilleur allié(e) c’est vous ! Prenez un peu de temps pour ne rien faire, vous faire masser, méditer, écrire… Écoutez-vous, accueillez-vous, et appréciez cette nouvelle habitude.

7. PRIORISER

Prioriser, c’est prendre du recul sur toutes ces taches qui occupent votre quotidien. Passez au peigne fin votre emploi du temps, et voyez tout ce que vous pourriez laisser de côté.

OBJECTIF : évaluez parmi vos activités ce qui est très important et contribue à votre bien-être, et à l’atteinte de vos objectifs de cœur, et ce qui ne l’est pas. Puis choisissez une de ces activités que vous pouvez laisser de côté, même temporairement.

Trouvez ce qui vous motive à ce mode de vie plus minimaliste, trouvez votre « pourquoi » et faites-en une priorité. Gardez votre objectif en tête quoi qu’il arrive et les choses se feront naturellement petit à petit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.